femme-organisant-réunion-virtuelle

Confinement oblige, nous avons passé les dernières semaines à cogiter sur la digitalisation de la vente directe en France. L’actualité des derniers jours nous a forcé de constater que nous, français, ne sommes pas forcément à la pointe de la technologie.

Alors que les commerces ont fermé les uns après les autres et qu’on nous demande de respecter le concept de « distanciation sociale », que pouvons-nous faire, sociétés et VDI, pour maintenir notre activité à flot ?

La loi française et le concept de « présence physique effective »

En France, la vente directe est définie comme telle :

« La Vente Directe est caractérisée par la présence physique effective d’un consommateur et d’un vendeur hors d’un magasin. Le Vendeur fournit au consommateur un service de présentation et d’explication des produits, il explicite l’offre commerciale, il établit le bon de commande daté et signé par le consommateur. » (source : fvd.fr)

C’est la notion explicite de « présence physique effective » qui nous pose problème à ce jour. Pourquoi, à l’heure des réseaux sociaux et du e-commerce, ne permettons-nous pas, dans le cadre légal, le recourt aux nouvelles technologies ?

COVID-19 : et si cette crise permettait de redistribuer les cartes ?

Afin de ne pas pénaliser les sociétés, il semble qu’une certaine tolérance soit appliquée en cette période inédite. En effet, afin d’assurer la sécurité de leurs clients et de leurs VDIs, de nombreuses sociétés ont suggéré à leurs vendeuses d’avoir recours à la visioconférence pour maintenir leurs réunions en cette période de confinement.

Cela amène donc à questionner non pas la notion de réunion, mais peut-être la notion de « présence physique » ?

Toujours en reprenant la définition citée précédemment, l’utilisation d’un outil de visio ne permet-il pas au VDI d’interagir avec ses clients ? de présenter ses produits ?

Avec des outils adaptés, les VDI peuvent même faire signer à distance, un bon de commande et un DIP dématérialisé.

Réunion virtuelle, et si c’était LA solution pour attirer les nouvelles générations ?

Ringard, réservé aux cinquantenaires, les clichés ont la vie dure. Que ce soit pour la fédération de vente directe ou pour les sociétés, il est d’une importance capitale de moderniser l’image de la vente en réunion.  C’est pourquoi une vraie dynamique pour attirer les jeunes vers le métier de VDI se met en place, notamment grâce à des parcours d’étude dédiés ou encore à la simplification des process.

Pourquoi ne pas faire concorder ambitions et moyens en faisant évoluer aussi la définition même d’une vente directe ?

Il est de notoriété publique que l’un des enjeux majeurs des sociétés de VDI est de renouveler son réseau.

Alors, comment attirer des millenials, habitués au tout digital, aux réseaux sociaux et autres influenceurs si le cadre légal empêche d’utiliser ces technologies comme des leviers de croissance ?

Pour que la crise du COVID fasse évoluer les mentalités

Aujourd’hui, c’est une majorité des français qui vit au rythme du télétravail.  Les sociétés vont s’apercevoir que non, le présentéisme n’est pas forcément la réponse à tout. Oui, il est possible, à distance, de faire des réunions d’équipes, des rendez-vous clients.

Le gouvernement de son côté, pousse les familles à maintenir le contact, par téléphone… ou en visio. Les français s’organisent des « skypapéros », pour partager des moments conviviaux, toujours à distance…

ALORS OUI, profitons de cette crise pour arrêter d’opposer le présentiel et le virtuel. Pourquoi ne pas accepter simplement que l’un est la continuité de l’autre ?

  • Non, une réunion virtuelle ne veut pas dire une absence de contact.
  • Non une réunion virtuelle ne veut pas dire une prestation bâclée par les vendeurs.
  • Non, les réunions virtuelles ne remplaceront jamais les réunions physiques.

Une réunion virtuelle, c’est peut-être simplement un outil supplémentaire, pour les sociétés et VDI qui souhaitent développer de nouveaux canaux.

Et SellingAtHome dans tout ça ?

Vous devez vous en douter, la rédaction de cet article nous a amené à mûrir notre propre réflexion :

  • Comment peut-on intégrer un outil de visio dans notre solution ?
  • Quels pourraient être les freins à l’adoption de cet outil par les conseillères ?
  • Comment s’assurer que la communication est sécurisée ?

Après plusieurs essais, nous avons donc décidé de générer un espace de réunion virtuel dédié, à chaque réunion créée dans notre outil SellingAtHome.

Le lien et l’environnement est généré automatiquement à la création de la réunion dans l’interface du vendeur. En un clic, la conseillère peut ainsi envoyer une invitation aux participants de sa réunion pour se connecter en visio-conférence avec son hôte et ses clientes, et donc faire sa démonstration à distance.

Autre avantage, pas besoin de se connecter à partir d’un pc, vos clients et votre conseillère peuvent se connecter à partir de leur téléphone grâce à l’application mobile.

Vous souhaitez découvrir notre solution de réunions virtuelles ? Contactez-nous !